Le Maroc Antique


La ville de Lixus aurait été fondée par les Phéniciens au 12e s. av. J.-C. (bien avant Carthage) avant de passer aux mains des Carthaginois, puis à celles des Romains (42 de notre ère). Elle est située à proximité de la ville actuelle de Larache, sur la rive droite de l'oued Loukkos. Ses ruines occupent la colline connue actuellement sous le nom de "Tchoummich", qui dérive de "Tchimmis" ou "tuchumus", nom qui désignait le site à l'époque médiévale. Lixus est certainement une des cités les plus anciennes d'Afrique du Nord.
Auréolée de prestige dans l'Antiquité, elle est citée dans les sources gréco-romaines comme une ville légendaire où se situent deux des exploits d'Hercule. C'est à Lixus, en effet, qu'il aurait vaincu Antée et cueilli les pommes d'or du jardin des Hespérides, que défendait si bien un dragon.


Plan de situation de Lixus

# Plan de situation de Lixus

(Histoire du site sur Wikipédia)

Pour lancer l'affichage, cliquer sur les photos


         

         

     





Les grottes d’Hercule sont entourées de légendes et de mystères. Apparemment c'est ici que se reposa la mythique figure d'hercules après la réalisation de ses 12 travaux, aussi la croyance populaire nous dit qu'elles auraient été construites par une civilisation ancienne, car une partie des grottes est artificielle, pour se protéger. La légende attribue à Héraclès l'aménagement des grottes.
Les grottes d'Hercule doivent plus probablement leur origine à l'industrie néolithique. Ce lieu chargé d’histoire comporte des vestiges d'occupation préhistorique avec extraction de blocs de calcaire dur. En effet, les habitants de la région creusaient la roche afin d'en extraire des morceaux servant par la suite à la fabrication de meules.


Plan de situation des grottes

# Plan de situation des grottes

(Histoire du site sur Wikipédia)

Pour lancer l'affichage, cliquer sur les photos


         

     





Le cromlech de Mzora est un tumulus à enceinte mégalithique de forme elliptique. Il mesure 58 mètres de diamètre est-ouest pour 54 mètres de diamètre nord-sud. En son point le plus élevé, il est haut de 6 mètres et est délimité à sa base par un petit mur de soutènement. Un ensemble de 167 mégalithes de dimension variable encercle le tumulus. Les mégalithes les plus imposants sont situés au nord du cromlech mais le plus haut mesure 5 mètres de hauteur et est situé à l'ouest du site. La majorité des mégalithes sont marqués d'encoches considérées par l'archéologue catalan Miquel Tarradell comme d'origine anthropique. Les caractéristiques du cromlech de M'zora en font un site unique en son genre en Afrique du nord. La datation du site est problématique. Toutefois, à la lueur des dimensions imposantes de la structure, plusieurs historiens et archéologues ont déduit que le cromlech devait être la sépulture d'un personnage de statut social élevé, sans doute d'un roi maure dont le domaine s'étendait justement sur le quart nord-ouest de Maroc actuel.


Plan de situation de M'Zora

# Plan de situation du Cromlech de Mzora

(Histoire du site sur Wikipédia)

Pour lancer l'affichage, cliquer sur les photos


         

       

Mise à jour le 12.11.2015
Accueil